Anne Naudon

Anne NAUDON . actrice

En 1991, elle quitte les Deux-Sèvres, pour s’installer dans le sud. Inscrite à l’Université de Provence à Aix, elle suit le cursus d’études théâtrales et elle fait des rencontres.

Celle de Franck Dimech d’abord, avec qui elle joue, pendant une dizaine d’années, notamment dans « Les Bacchantes » d’Euripide, « Sauvés » de Bond ou encore « L’Echange » de Claudel.
Les expériences se multiplient, au théâtre toujours, avec Frédérique Wolf Michaux, Agnès Del Amo (« L’Enfer » – Dante – 1998), Christelle Harbonn, Laurent de Richemond (« Les Larmes rentrées » – F.Zorn – 2013), François-Michel Pesenti (« Paésines » – 2003) ou Christophe Chave (« Les 4 jumelles » – Copi – 2009).

Laurence Janner puis Anne-Claude Goustiaux la conduisent vers le jeune public pour qui elle joue, dans des adaptations de « Peau d’âne » ou « Cyrano », régulièrement depuis 2003.

Elle quitte les plateaux et « boites noires », embarquée par Édith Amsellem et son théâtre dans des espaces non dédiés.
Au plein air, dans des forêts, des gymnases, sur des châteaux-toboggan, elle joue dans les créations de la Cie ERd’O depuis 2012. Dernièrement, des rayonnages des bibliothèques, elle « ressuscite » Virginia Woolf le temps d’une conférence, dans « Virginia à la bibliothèque » d’après Un lieu à soi.

Avec Carole Errante et la CRIATURA le point de rencontre s’opère entre le music-hall et le texte de Howard Barker  « Le cas Blanche-Neige…  » en 2016. La collaboration se tisse et elle poursuit l’aventure dans « La Mexicaine est déjà descendue » de Perrine Lorne, puis s’inscrira prochainement dans un travail de recherche et de lecture de « L’affaire Harry Crawford » de Lachlan Philpott.

Dans :
Les Liaisons dangereuses – Rôle : Merteuil
Yvonne, princesse de Bourgogne – Rôle : la Reine
J’ai peur quand la nuit sombre – Rôle : la mère
Virginia à la bibliothèque – Rôle : Virginia Woolf