ERD’O cie

Edith Amsellem crée en 2012 à Marseille, la compagnie ERd’O avec un fort désir de théâtre dans des lieux non dédiés. Elle cherche à mettre en perspective des œuvres, romanesques ou théâtrales, avec des espaces particuliers, pouvant révéler ces œuvres en les faisant vibrer dans la réalité du monde d’aujourd’hui.

De spectacle en spectacle, elle a entrepris un cheminement invitant des lieux emblématiques de la cité à jouer leur propre rôle dans la fonction qui les constitue. Depuis 11 ans, terrains multisports, aires de jeux pour enfants, parcs, jardins, forêts, bibliothèques et, dernièrement, salles de théâtre, ont été autant d’écrins révélateurs des projets qu’elle a choisi de monter.

La question de la place des femmes dans la société, drainant préjugés et clichés dévalorisants, est la thématique centrale de ses créations.

Dans le premier spectacle de la compagnie Les Liaisons dangereuses sur terrain multisports (2012) d’après Laclos, elle investit les terrains de sports dans leur fonction ludique, pour ajouter à la dramaturgie une métaphore sportive, un match femme-homme à la vie à la mort.

Avec Yvonne, princesse de Bourgogne sur château-toboggan (2015) d’après Gombrowicz, elle transpose la cour du roi sur les modules récréatifs de cour d’école maternelle et jardin public, royaume exutoire de la petite enfance, et interroge la femme bouc émissaire et le mépris de classe. (Lauréat en 2014 de la Bourse à l’écriture « Écrire pour la rue » de la DGCA et de la SACD et en 2016 Prix de la meilleure compagnie au Festival International Gombrowicz en Pologne)

En 2017, inspirée et interrogée par des versions méconnues du Chaperon rouge, centrée sur l’éducation des filles et la figure de la proie elle propose J’ai peur quand la nuit sombre une installation théâtrale, plastique et sonore pour parcs et jardins publics à la tombée de la nuit. 

En 2020, Virginia à la bibliothèque voit le jour d’après « Un lieu à soi » de Virginia Woolf traitant de la place des autrices dans l’histoire de la littérature. 

Vous êtes ici est créé en 2022. Une invitation à célébrer le spectacle vivant en général tout en désossant la carcasse du théâtre particulier qui accueille le spectacle. Cette cérémonie mêle théâtre, danse et musique et donne à voir l’envers du décor de ces machines à rêver que sont les maisons de théâtre. Chaque soir, les interprètes professionnel.le.s invitent sur scène sept membres volontaires de l’équipe du théâtre. 

Elle prépare pour 2026 un nouveau projet pour l’espace public Le Défilé qui vient d’être Lauréat 2023, de la Bourse à l’écriture Écrire pour la rue de la DGCA et de la SACD.

Que ce soit en amont des projets dans des phases de recherche ou pendant l’expérience des représentations, Edith s’est attelée à inventer des tentacules aux spectacles pour partager plus profondément avec le public les questionnements qui l’animent. Il s’agit d’imaginer un cadre pour échanger, réfléchir avec d’autres. Chaque spectacle a trouvé son espace d’ouverture dans des actions artistiques mêlant ateliers d’écriture, d’arts plastiques ou de vidéo.