ERD’O cie

  

Edith Amsellem crée en 2012 à Marseille, la compagnie ERd’O avec un fort désir de théâtre dans des lieux non dédiés. Elle cherche à mettre en perpective des œuvres, romanesques ou théâtrales, avec des espaces particuliers, pouvant révéler ces œuvres en les faisant vibrer dans la réalité du monde d’aujourd’hui. Les écrins qu’elle choisit pour raconter des histoires révèlent des images mentales communes à tous, mais en suggèrent aussi d’autres, plus intimes, plus enfouies. 

La question de la place des femmes dans la société drainant préjugés et clichés dévalorisants, est la thématique centrale de ses créations.

Son premier spectacle Les Liaisons dangereuses sur terrain multisports d’après Laclos (2012), investit les terrains de jeux dans leur fonction ludique, pour inscrire à la dramaturgie une métaphore sportive, un match femme-homme à la vie à la mort.

Avec Yvonne, princesse de Bourgogne sur château-toboggan d’après Gombrowicz (2015), elle transpose la cour du roi dans la cour de récré, royaume exutoire de la petite enfance et interroge la femme bouc émissaire et le mépris de classe. (Lauréat en 2014 de la bourse à l’écriture «Ecrire pour la rue» de la DGCA et de la SACD et en 2016 Prix de la meilleure compagnie au Festival International Gombrowicz en Pologne)

Elle crée en 2017 J’ai peur quand la nuit sombre une installation théâtrale, plastique et sonore pour parcs et jardins publics à la tombée de la nuit, inspiré de versions méconnues du Chaperon rouge et centré sur l’éducation des filles et la figure de la proie.

En 2020, Virginia à la bibliothèque voit le jour d’après Un lieu à soi de Virginia Woolf traitant de la place des autrices dans l’histoire de la littérature.

Parallèlement et toujours en lien à ses spectacles, elle propose des actions artistiques de street art participatif. Broder la ville a sillonné la France avec ses grandes phrases en laine rouge véhiculant des messages poétiques sur la peur. A partir de 2020, elle propose en collaboration avec la plasticienne Clémentine Carsberg, une nouvelle intervention urbaine Le livre qui a changé ma vie, affichage sauvage et fluorescent sur les habitudes de lecture.

Edith Amsellem est artiste associée au ZEF scène nationale de Marseille et au Théâtre de Châtillon