Frédéric SCHULZ-RICHARD

Frédéric SCHULZ-RICHARD . comédien

Né sous le ciel de Berlin en septembre 1979, il grandit dans le sud de la France. Chope l’accent, le perd. En trouve un autre.
Est formé au théâtre par ses parents, Michel Richard et Petra Schulz, dans le cadre des Soirées d’été en Luberon – festival dédié aux lectures de textes contemporains sur la place publique.

En 2001, interrompt des études de philosophie placées sous le signe du stoïcisme (Epictète en tête) pour travailler avec le metteur en scène Hubert Colas. Collaboration intense jusqu’en 2009, plus aérée ensuite.
En 2011, changement de direction : intègre l’équipe du Badaboum Théâtre, à Marseille, et joue pour les enfants : dans La petite Sirène de Andersen, mis en scène par Anne-Claude Goustiaux, puis dans Cendrillon, mis en scène par Magali Bazart. En 2016, endosse le rôle-titre de Cyrano, d’après Rostand, dans une version de poche dirigée par A.C. Goustiaux.

Travaille également avec Geoffrey Coppini, Thierry Raynaud, Pierre Laneyrie, Mireille Herbstmeyer, Vincent Dieutre… Bilingue, joue en allemand dans Erich von Stroheim de Christophe Pellet, mis en scène par Olivier Martinaud dans une galerie d’art à Berlin. C’est à Berlin qu’il rencontre le metteur en scène Ivan Stanev (Good night, ladies)… mais cela remonte à 1998, c’est presque une autre histoire.

En 2012, écrit et publie à compte d’auteur la pièce On va partir de là, qu’il met en scène avec l’atelier de création des Soirées d’été en Luberon. Fin et début d’un cycle : c’est cette même année qu’il porte pour la première fois le maillot rouge de Valmont dans Les liaisons dangereuses sur terrain multisports…

Dans :
Les Liaisons dangereuses – Rôle : Valmont
Yvonne, princesse de Bourgogne – Rôle : La Prince Philippe