Vous êtes ici

Vous êtes ici

Spectacle in situ

Ce projet est né pendant le confinement, lorsque nous avons été pour la première fois privés de spectacles vivants. Lire des livres et regarder des films a permis dans des pratiques solitaires de prendre de la hauteur, mais rien n’a pu remplacer à mes yeux la puissance libératrice de ces rassemblements autour d’une œuvre dont le cœur bat.
J’ai une dépendance avérée pour le spectacle vivant. La multitude de représentations auxquelles j’ai assisté n’a jamais entaché mon désir. L’ennui et la déception font partie du jeu et contribuent à exciter ma folle envie d’y retourner toujours. J’aime prendre place dans l’assemblée des spectateurs avec à chaque fois l’espoir de ressentir viscéralement cette sorte de déflagration éblouissante qui me réconforte et me grandit. La privation de ces moments pleins de promesses qui aident à vivre, l’impossibilité de se blottir les uns contre les autres dans la perspective du grand frisson, me plonge dans une vacuité qui assèche mon âme.
Je suis en manque de ce rituel archaïque qui a su depuis 25 siècles défier le temps.
Comment mettre des mots sur sa nécessité dans nos vies ? Comment représenter sa nature irremplaçable ? Comment lui rendre hommage ?
VOUS ÊTES ICI vise à transformer cet exercice de privation du spectacle vivant en un exercice de célébration.
Avec en filigrane le rituel de la cérémonie, proposant une dramaturgie à bulles faite de discours émouvants, d’intermèdes, de numéros et de chansons, nous allons créer un spectacle proposant une réflexion sur le théâtre en général et par un effet de loupe nous allons intégrer la singularité du lieu qui nous accueille en particulier. Dans une mise en scène autoréflexive portée par des interprètes professionnels, nous inviterons quelques membres volontaires de l’équipe de la structure à intervenir brièvement pendant la représentation afin de livrer quelques récits, vrais ou fantasmés, constitutifs du lieu. Dans cette partition, le prévu laissera la place à inattendu pour que puissent émerger dans chaque structure les mystères propres à chaque lieu.
J’espère que la proposition débordera du plateau dans la salle, mais aussi dans des zones qui ne sont pas forcément accessibles habituellement aux spectateurs.

mise en scène Edith Amsellem
avec Yoann Boyer, Laurène Fardeau, Marianne Houspie, et quelques membres volontaires de l’équipe du Théâtre qui nous accueille

création sonore et musique Francis Ruggirello
scénographie Edith Amsellem et Francis Ruggirello
chorégraphie Yoann Boyer
coiffures et maquillages Geoffrey Coppini
création costumes Aude Amédéo
régie générale et son William Burdet

Coproductions LE ZEF scène nationale de Marseille, Le Théâtre de Châtillon, La Passerelle scène nationale des Alpes du sud – Gap,  Le Carré Colonnes – scène nationale, recherche de partenaires en cours…